Coupe de France Féminine : Incroyable Qualification du F.C. Girondins de Bordeaux !!

1 février 2016 - 16:29

Christophe Gameiro nous fait revivre cette qualification historique !

 

Ce 1/16e de finale de Coupe de France entre les Girondines et l'ESOF La Roche-sur-Yon disputé ce dimanche au Stade Jean-Pierre Delhomme de Blanquefort, a accouché d'un incroyable scénario. Alors qu'on se dirigeait, assez logiquement finalement vers une qualification ornaysienne, les bordelaises se sont qualifiées par deux buts inscrits dans les arrêts de jeu. Sabrina Barbe aura été l'héroïne de cette «mission impossible» qui n'aurait pas déplu à Alfred Hitchcock. On jouait la 91e minute et suite à un long centre venu de la gauche, la N°13 d'un jour, puisqu'elle était entrée en cours de match, ajustait Camille Nerbonne à bout portant. Déboussolées par cette égalisation, les vendéennes perdaient alors les pédales et Sarah Cambot à la 93e minute se présentait seule devant la portière de La Roche, qui n'avait d'autre solution que de l'arrêter illégalement. Lourde responsabilité pour Sabrina Barbe qui de son pied droit, prenait à contre-pied la gardienne vendéenne et offrait la victoire à ses couleurs.

 

 

 

Mais, Dieu que ce fut dur !! Les pensionnaires de D1 justifièrent ce statut tout au long du match. Aline Liaigre et  Julie Pasquereau récupératrices inlassables pendant 90 minutes, bien aidées par un duo d'attaquantes insaisissables en la personne d'Audrey Nicolas et de Clara Mateo  représentèrent un danger constant pour les Marines & Blanches. Celles-ci ne renouvelaient pas, loin s'en faut, leur performance de Soyaux du tour précédent. La première mi-temps fut tout à l'avantage des ornaysiennes, qui ouvrirent le score à la 15e minute, grâce à une reprise de volée du gauche d'Audrey Nicolas. Les occasions se succédèrent alors pour les joueuses au maillot rouge, à la 21e, à la 25e, et à la 33e minutes, où il s'en fallut de peu que les visiteuses n'aggravent le score.

 

 

 

A la mi-temps, on se demandait bien quelle stratégie, Anthony Vigneron et Théodore Genoux allaient-ils pouvoir opposer à cette très solide équipe de D1. Les deux coachs s'étaient volontairement privés au début de la partie de deux de leurs pépites, Sabrina Barbe et  Eva Sumo. La première avait son entrée dès la 30e minute, la seconde allait la rejoindre à la mi-temps. La physionomie du match n'en fut pas bouleversée pour autant. L'emprise physique des vendéennes se faisait toujours ressentir et surtout il n'y avait pas de fluidité dans le jeu girondin, qui aurait pu déstabiliser une défense de la Roche, qui jouait à sa main. Les Vendéennes loupèrent le coche à plusieurs reprises et en particulier à la 71e minute quand Charlotte Peslerbe, la capitaine, butta sur Alizée Nadal, sortie fort à propos. Les 10  dernières minutes furent haletantes et incontestablement le public de Delhomme poussa les Bordelaises à se surpasser, ce qu'elles n'avaient su faire jusque-là.

 

 

 

Et puis la 86e minute survint. Ce fut l'indiscutable tournant du match. Les Bordelaises parties à l'abordage se firent contrer par un long ballon au-dessus de leur défense. Alizée Nadal n'avait d'autres solutions que de toucher le ballon de la main, en dehors de sa surface de réparation. L'arbitre Hélène Burban ne lui infligea qu'un carton jaune pensant que la faute n'avait pas été volontaire, provoquant on s'en doute, la colère de l'ensemble du staff ornaysien.

 

 

 

La fin du match est connue, et elle permit aux Girondines d'atteindre les 1/8es de finale. Le public debout aussi nombreux qu'au tour précédent pouvait alors réserver un triomphe mérité aux FCGB Girls, qui les avaient fait chavirer l'espace de 120 secondes. Inutile de dire que le tirage au sort pour le tour suivant sera attendu avec impatience par toute l'équipe girondine. Entre souhait de recevoir un «gros» et celui de se qualifier pour la première fois de l'histoire du club en quart de finale de la Coupe de France, le choix n'était pas fait. Mais on se prend à rêver d'une continuité de ces exploits pour une équipe bordelaise qui a emballé tout le monde une fois de plus.

 

Christophe Gameiro



Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 5 Dirigeants
  • 2 Entraîneurs
  • 10 Joueurs
  • 10 Supporters

LIEUX, JOURS ET HORAIRES D'ENTRAÎNEMENTS 2015/2016

  SAISON 2016/2017

U6/U7  U8/U9

(enfants nés en 2011/ 2010/2009/2008)

Entraînements tous les mercredis de 14h00 à 16h00 au stade Galin

 U10/U11

(enfants nés en 2006, 2007)

Entraînements tous les Mardis et jeudi 17h30 -19H  stade GALIN

 U12/U13

(enfants nés en 2004, 2005)

Entraînement tous les MERCREDI 16H30 stade Galin

VENDREDI 18H00  STADE TREGEY

   U14/U15

(enfants nés en 2003, 2002)

Entraînement tous les mercredi  et vendredi   17H30 - 19h STADE GALIN

 U 16/U17/U18

(joueurs nés 1999,2000, 2001)

Entraînement tous les mercredis et vendredi 18h00 -19h30 stade Galin

 FÉMININES

Entraînement tous les mercredis et vendredis soir de 19h00 -20h30 stade Galin

 JOUEURS NÉS A PARTIR DE 1998

Entraînements tous les mardis et jeudis soir de 19h00 à 21h00 aux stades Galin

 

Pour plus d’informations :

Infos internes > entraînements

Le secrétariat au 06.10.53.94.41